Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Croissance : le FMI optimiste mais toujours pas 1,5 % en France





Le 20 Avril 2017, par

La crise économique de 2008 est-elle, enfin, derrière nous ? C’est ce que semble suggérer la publication, mardi 18 avril 2017, des dernières estimations de croissance mondiale de la part du Fonds Monétaire International. Le FMI a revu ses prévisions à la hausse malgré les incertitudes qui planent au niveau géopolitique. Malgré ça la France ne devrait pas atteindre son objectif de croissance en 2017.


cc/pixabay
cc/pixabay
La croissance mondiale, portée par de bons résultats en Chine et dans les pays en voie de développement, devrait atteindre 3,5 % en 2017 selon le FMI. C’est bien mieux que les 3,1 % de croissance enregistrés en 2016 et plus que les 3,4 % attendus auparavant par l’institution internationale. Une hausse des prévisions qui va à contre courant de ce que les experts attendaient.

L’année 2016 a été marquée par le Brexit et l’élection de Donald Trump : deux événements qui auraient dû créer un véritable cataclysme. Pour le Brexit rien n’est encore sûr, le Royaume-Uni n’étant aps encore sorti de l’Union Européenne ; pour Donald Trump, le FMI semble confiant : s’il ne fait pas de faux pas les Etats-Unis pourraient connaître une croissance de 2,3 % en 2017 contre 1,6 % en 2016. Les estimations de croissance pour le Royaume-Uni en 2017 sont, elles, de 2 %.

La zone euro bénéficie également de ce regain de croissance au niveau mondial. Si le FMI ne prévoit qu’une croissance de 1,7 % en 2017, une prévision légèrement rehaussée, c’est malgré tout une bonne nouvelle. Et même en France la situation s’améliore.

L’Hexagone ne devrait toutefois pas atteindre le 1,5 % de croissance attendu par Bercy en 2017 : le FMI table sur 1,4 %. Mais les prévisions du FMI ne tiennent pas compte du résultat de l’élection présidentielle de 2017 dont l’issue est incertaine et où les propositions des candidats sont extrêmement variées.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook