Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF et le gouvernement devraient s’entendre sur Fessenheim





Le 24 Août 2016, par

EDF a réussi à faire plier le gouvernement sur le dossier Fessenheim. La fermeture de la centrale nucléaire, la plus vieille en France, fait partie des engagements de François Hollande.


La centrale de Fessenheim, toujours en production, doit fermer ses portes en 2018. EDF, qui opère l’installation, veut une indemnisation pour couvrir ses frais. Au départ, Ségolène Royal avait proposé une enveloppe comprise entre 80 et 100 millions d’euros ; un montant jugé « provocateur » pour l’électricien.

Et pour cause : d’après EDF, l’arrêt de la production à la centrale de Fessenheim représenterait « plusieurs milliards d’euros », de 2 à 3 milliards d’après plusieurs sources. Le ministère de l’Écologie et de l’Énergie était donc bien loin du compte… Bloomberg rapporte que le gouvernement a musclé sa proposition.

D’après l’agence, le gouvernement et EDF seraient parvenus à un accord préliminaire : au moins 400 millions d’euros, soit près de quatre fois plus que la précédente offre de l’exécutif. Et cette somme comprend un volet variable qui permettra à l’entreprise de récupérer des montants additionnels selon les prix de l’énergie dans les vingt prochaines années. La proposition sera débattue durant un comité d’entreprise le 14 septembre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : edf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook