Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EasyJet achète des Airbus à tour de bras





Le 17 Novembre 2015, par

La compagnie aérienne à bas coût EasyJet roule sur l'or. L'entreprise a en effet annoncé l'acquisition de 36 Airbus supplémentaires : sa flotte comptera 451 avions.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les résultats annuels de la société britannique donneraient le tournis à n'importe quel dirigeant d'Air France ou de Lufthansa. EasyJet a généré un bénéfice net de 777 millions d'euros durant son année fiscale, une hausse de 22% par rapport à l'année précédente. Les bénéfices avant impôts affichent eux 978,1 millions d'euros, soit une croissance de 18%. Enfin, le chiffre d'affaires a atteint les 6,65 milliards d'euros (+3,5%).

Le nombre de passagers n'a cessé d'augmenter cette année puisque la compagnie a fait voyager 68,6 millions de clients (+6%). Le taux de remplissage, déjà très élevé, a lui aussi augmenté pour atteindre les 91,5% (+0,9 point par rapport à l'exercice précédent).

Ces résultats record donnent des ailes à l'entreprise, qui a donc annoncé l'acquisition de 36 Airbus A320, dont une bonne partie d'A320 Neo, moins gourmand en énergie. C'est un contrat d'une valeur de 3,8 milliards de dollars pour l'avionneur européen.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : easyjet

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook