Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Easyjet a profité de la grève des pilotes d'Air France





Le 3 Octobre 2014, par

Le malheur des uns… Le proverbe est bien connu, mais il s'applique parfaitement dans le cas de Easyjet, qui a largement profité de la grève des pilotes à Air France.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La compagnie low cost a en effets engrangé 6,3 millions d'euros de revenus supplémentaires durant les 14 jours du mouvement de grève des pilotes d'Air France. La prévision de bénéfice pour l'exercice fiscal 2014 (qui s'est arrêté fin septembre) planche sur l'hypothèse de 753 à 741 millions d'euros, soit une quarantaine de millions d'euros supplémentaires.
 
Ce résultat, s'il devait être annoncé (ce sera le cas le 18 novembre) ainsi, irait au delà des prévisions des analystes. La seule grève à Air France a rapporté 450 000 euros en moyenne par jour d'arrêt de travail. Si on rajoute à cela la baisse du prix des carburants, le taux de change dynamique et un gros trafic durant l'été (des taux de remplissage de 90% durant septembre), EasyJet devrait effectivement très bien s'en sortir.
 
La stratégie mise en place par la compagnie aérienne, qui mêle flexibilité et low cost, porte clairement ses fruits. D'ailleurs, elle est en train d'être copiée par la concurrence, signe de son succès. D'ailleurs, la période est favorable aux transporteurs aériens à bas coût : Ryanair devrait également annoncer d'excellents résultats.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Jean-Charles DUBOC le 03/10/2014 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une grève « perdant-perdant » dont la compagnie nationale aura du mal à se remettre sachant que les torts sont partagés entre la direction et les syndicats pilotes.

Le MEDEF tire en continu la sonnette d’alarme en alertant les pouvoirs publics, et les médias, que le niveau des prélèvements salariaux doit absolument baisser !...

C’est la seule façon d’arrêter les délocalisations des entreprises, mais aussi celle des salariés comme on a pu le voir dans la proposition d’Air France de créer TRANSAVIA EUROPE à l’étranger.

Mes « petits camarades » pilotes de ligne aurait dû retenir les analyses du MEDEF pour argumenter pendant la grève !...

C’est la même chose avec la direction de la compagnie nationale qui n’a jamais abordé pas cet aspect des choses !...

Quand donc les uns et les autres vont-ils faire front commun pour demander au gouvernement de se pencher enfin sur le problème, c’est-à-dire demander une baisse des prélèvements sur les salaires ?...

La perte de la Sécu pourrait être compensée par la création d’une cotisation sociale sur les matières premières (CSMP) et d’une cotisation sur les produits manufacturés (CSPM).

Quand est-ce qu’on commence à réfléchir ?...

http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2014/10/gr%C3%A8ve-des-pilotes-le-diff%C3%A9rentiel-de-charges-sociales-avec-lallemagne-et-les-pays-bas.html



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook