Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Erasmus limiterait le chômage des jeunes





Le 24 Septembre 2014, par

Alors que certains gouvernements se démènent tant bien que mal pour réduire le taux de chômage dans leur pays, on apprend par une étude de la Commission européenne que les étudiants Erasmus auraient un taux de chômage plus faible que les autres.


Erasmus limiterait le chômage des jeunes

Erasmus. Un mot qui évoque des échanges internationaux, la découverte d’autres cultures. Un mot qui sonne pour beaucoup d’étudiants comme des fêtes à répétition, des expériences de vie, un peu comme dans le film de Cédric Klapisch, L’Auberge Espagnole. Mais un mot derrière lequel se cache un fait avancé lundi 22 septembre par la Commission européenne : un taux de chômage plus faible.

 

En effet, d’après cette étude, les étudiants Erasmus auraient un taux de chômage inférieur à 23 % par rapport à celui de leurs collègues sédentaires. Le rapport de la Commission européenne ne devrait ainsi pas passer inaperçu aux yeux des politiques, particulièrement en France où le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans atteint 22,8 %. 

 

L’étude, qui a pour base 56 000 étudiants et 652 entreprises, dans 34 pays différents, révèle que la part des employeurs considérant une expérience à l’étranger comme un critère de sélection serait passé de 37 % en 2006 à 64 %  en 2013. L’enquête précise également que les étudiants ayant fait un stage à l’étranger auraient 50 % de chances en moins de faire face au chômage longue durée. 

 

Le message de la Commission européenne est donc plus que limpide : en allant faire des études à l’étranger, les étudiants augmentent leurs chances de trouver un premier emploi. Quitte à déserter leur pays d’origine. C’est peut-être le seul point qui devrait chiffonner les élites au pouvoir, dans cette étude. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook