Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Facebook et le camouflet infligé par Snapchat





Le 14 Novembre 2013, par

Qui résiste encore à Facebook ? Instagram a peut être cédé aux avances du réseau social, Snpachat, lui, tient bon et vient de lui refuser une offre de rachat de 3 milliards de dollars.


Snapchat refuse donc de vendre à Facebook son service de messages mobiles, du moins, pas pour 3 milliards de dollars. L'application mobile souhaite sans doute faire monter les prix, alors qu'elle est encore courtisée par d'autres investisseurs et acheteurs potentiels tels que le distributeur en ligne chinois Tencent, qui de son côté estime la valeur de l'application à 4 milliards de dollars.

Pour l'instant Facebook n'a pas souhaité faire de commentaires sur ce camouflet. Tout comme Snapchat. Cette dernière est une jeune société créée en 2011, qui permet, via l'application mobile, d'envoyer des messages texte ou photo, qui disparaissent après quelques secondes.

Côté chiffres, la société a indiqué en juin 2012 avoir franchi la barre des 100 millions de photos partagées sur son service. D'après son site Internet, elle embaucherait 57 salariés pour un chiffre d'affaires de 200 000 dollars annuels.

Coup dur pour Facebook qui avait pourtant racheté l'an dernier l'application de partage de photos Instagram pour un prix qui avait été ramené d'un milliard de dollars à 747 millions, du fait que Facebook ai effectué la transaction avec une partie de ses propres actions, dont la valeur avait fortement diminué entre-temps. Le rachat de Snapchat pour Facebook est stratégique car il permettrait au réseau social de renouer avec les adolescents, dont l'intérêt pour Facebook diminue.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook