Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fiat soupçonnée de trucage sur ses moteurs Diesel





Le 23 Mai 2016, par

Un nouveau chapitre du scandale Volkswagen, devenu plus généralement le DieselGate, semble s'ouvrir en Allemagne selon le journal Bild am Sonntag publié dimanche 22 mai 2016. Les autorités d'outre-Rhin, qui ont mené des tests sur les émissions de gaz des moteurs diesel chez quasiment tous les constructeurs, auraient dans leur collimateur le groupe Fiat-Chrysler-Automobiles (FCA) chez qui des irrégularités ont été découvertes.


cc/pixabay
cc/pixabay
Fiat avait, jusqu'alors, été épargnée par le scandale des moteurs truqués qui a essentiellement touché le groupe Volkswagen et qui, début mai 2016, a atterrit au Japon où Mitsubishi, Nissan et Suzuki ont été épinglés. Mais l'Agence fédérale allemande de l'automobile (KBA) aurait découvert une fraude au niveau des moteurs de l'italo-américain.

Sans plus de précisions, il semblerait que l'autorité allemande en charge du dossier ait demandé à Fiat des précisions et des éclaircissements que le groupe italien a refusé de donner. FCA aurait déclaré, selon le Bild am Sonntag, qu'il ne répondrait de ses actes que devant les autorités italiennes, ce qui n'a fait que renforcer les soupçons de la KBA. Dans les divers scandales aux moteurs truqués, aucun constructeur n'a refusé jusqu'à présent de collaborer avec les autorités.

Cette absence de coopération a vivement été dénoncée jeudi 19 mai 2016 par le gouvernement allemand ce qui a conduit la KBA à prendre des mesures. Elle aurait notifié ses soupçons de fraude à la commission européenne et aux autorités italiennes pour, probablement, qu'une enquête soit ouverte.

Si ce ne sont que des soupçons, le risque que Fiat soit au centre d'un nouveau volet de la saga DieselGate est grand. Et comme pour Volkswagen, ce nouveau volet risque de frapper essentiellement les pays européens qui représentent la plus grosse partie des ventes du groupe italien avant sa fusion avec l'américain Chrysler.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur



1.Posté par Gianni le 23/05/2016 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon les sites italiens, il s'agit d'une 500 X moteur 2 litres multijet...
dont le filtre anti pollution s'arrêterait au bout de 22 minutes de fonctionnement pour cause de refroidissement....
Les allemands ont plus à perdre.... que les italiens... les ventes de véhicule sont 5 fois plus importante en valeur pour les allemands sur le marché italien.
Un boycott allemand des produits italiens conduira à un ressentiment anti allemand en Italie. Les internautes italiens n'acheteront plus de véhicules allemands.... Renzi Mateo est le leader charismatique et percutant, il rentre régulièrement dans le lard d'Angela Merkel. Italexit est dans les esprits des italiens à 48%, les italiens veulent à minima les conditions de la Grande Bretagne, c'est à dire ne plus à avoir à débourser à la communauté européenne un seul euro. Ou bien à quitter purement et simplement l'euro et l'Europe. L'Allemagne ferait bien d'enterrer cette histoire, sauf si elle veux que l'Italie quitte l'Europe.
Avec Renzi Mateo, cette Italie est invincible.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook