Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Free passe son forfait 4G de 20 euros à 3,99 euros par mois





Le 5 Décembre 2014, par

L’opérateur mobile de Xavier Niel continue de dicter sa loi sur le marché du téléphone portable. Free vient en effet d’abaisser son forfait 4G, proposant appels, SMS, MMS illimités avec 20 Go d’Internet 4G de 20 euros à 3,99 euros. Une offre valable un an.


@Shutter
@Shutter

Vous comptiez changer de forfait ? Xavier Niel vous offre peut-être Noël avant l’heure. L’opérateur mobile de Free propose en effet depuis vendredi 5 décembre son forfait 4G à prix cassé. Fixé initialement à 19,99 euros (15,99 euros pour les abonnés Freebox), ce forfait passe désormais à 3,99 euros. Soit le prix moyen de trois cafés…

 

Un forfait qui propose à ses abonnés des appels, SMS, MMS en illimité et une connexion 3G ou 4G (selon les mobiles) avec pas moins de 20 Go par mois. En plus des petites fioritures habituelles comme des appels et SMS depuis l’Europe sans surcoût etc… Une offre que propose aujourd’hui Xavier Niel à prix bradé, avec la complicité de son ami de toujours, Jacques-Antoine Granjon, puisque l’offre est valable sur le site vente-privée.com, dont Mr Granjon est le PDG.

 

Une stratégie qui agace de plus en plus les concurrents de l’opérateur mobile, en pleine guerre ouverte avec Bouygues Télécom. Ce dernier accuse notamment Xavier Niel de faire de plus en plus de promotion dans le but de maintenir sa croissance. Le PDG de Free, de son côté affirme vouloir juste oeuvrer pour le pouvoir d’achat des Français.

 

Mais comme toujours dans ce secteur, vous avez ce que vous achetez. En l’occurence, un forfait peu cher, mais qui fonctionne très mal en ce qui concerne les connexions Internet depuis mobile. Impossible par exemple de capter correctement la 4G de Free dans Paris, la majorité des connexions ne fonctionnant qu’en H+. « Des problèmes qui sont remonté régulièrement par de nombreux clients » comme l’assurait récemment un technicien Free mobile, sans toutefois que ces dysfonctionnements soient pris en compte par l’opérateur, « nous ne pouvons pas faire remonter les problèmes liés à la 4G » précisait alors l’employé de Free, sous couvert d’anonymat.

 

De quoi justifier les accusations de « pratiques commerciales trompeuses » formulées par Bouygues Télécom ? Mais également elles de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, qui a récemment jugé que Free se distinguait particulièrement par la moindre qualité de son réseau…



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook