Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Grexit : plus dure sera la chute





Le 18 Juin 2015, par

Le scénario du « Grexit », c’est à dire la sortie de la Grèce de la zone euro, aura rarement été aussi tangible que ce jeudi 18 juin. Les créanciers européens d’Athènes, regroupés au sein de l’Eurogroupe (réunion des ministres des Finances de la zone euro) se réunissent aujourd’hui, avec au menu des discussions un possible défaut de paiement de la Grèce.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L’hypothèse est désormais sur la table des dirigeants européens. Athènes pourrait ne pas honorer le remboursement de 1,6 milliard d’euros dus au FMI le 30 juin. La Grèce et ses créanciers n’arrivent pas à s’entendre sur les réformes à mener pour moderniser le pays et « déballonner » une dette qui ne cesse de gonfler.

L’Union européenne, la BCE et le FMI ont injecté 320 milliards d’euros pour soutenir le pays depuis le premier programme d’aide de 2010. Athènes a toujours rechigné à mettre en place les réformes exigés par ce qu’on appelait auparavant la troïka, mais bon an mal an, ces mesures étaient prises. Depuis l’accession au pouvoir d’Alexis Tsipras, les relations sont encore plus houleuses.

Et le défaut grec, qui pourrait entraîner le « Grexit », aurait des conséquences graves pour les créanciers nationaux du pays. La France pourrait ainsi avoir à gérer une perte de 68 milliards d’euros…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : grèce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook