Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : hausse des prix dans les grandes villes françaises





Le 27 Mars 2017, par

Les prix de l’immobilier ont augmenté au premier trimestre. Selon RTL qui s’appuie sur les chiffres des grands réseaux d’agences immobilières, cette progression sera en moyenne de 5% dans les plus importantes villes françaises.


Sur l’ensemble de la France, les prix évoluent peu. Mais à Paris, Bordeaux ou encore à Nantes, la hausse est sensible : 5%, et des disparités sont au rendez-vous entre les villes. RTL prend l’exemple d’un appartement de 50 mètres carrés à Paris, dont le prix a gagné 20 000 euros… en trois mois seulement ! Autant dire que les vendeurs sont à la fête, et cela s’explique assez aisément.

Tous les mois, ce sont en effet 20% d’acheteurs supplémentaires qui viennent faire leur marché immobilier. Or, il y a chaque mois 15% de biens en moins à vendre : le jeu de l’offre et de la demande fait le reste et provoque donc cette petite flambée des prix. Les vendeurs sont les premiers à en profiter, mais les acheteurs ne sont pas les plus mal lotis puisqu’ils continuent de bénéficier de taux d’intérêt particulièrement avantageux : ils sont en effet au plus bas depuis l’été dernier.

Ce cercle vertueux ne devrait toutefois pas se prolonger bien longtemps. Les prix de l’immobilier ne peuvent continuer à augmenter indéfiniment sans provoquer à terme une hausse des taux d’intérêt. Cette perspective provoque d’ailleurs un afflux d’acheteurs qui veulent acquérir un bien avant la remontée des taux. Les investisseurs attendent désormais de connaître qui sera le prochain président de la République : de l’élection dépend en effet la politique fiscale du pays.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : immobilier


1.Posté par ValerieDousset le 28/03/2017 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il aura quand même fallu maintenir des taux historiquement bas sacrément longtemps pour que le marché reparte à la hausse…Concernant Paris, une telle hausse est vraiment surprenante au regard des nombreuses incertitudes qui pèsent actuellement sur le marché immobilier de la capitale. Le site spécialisé www.immoparis.co en liste au moins 4 : l’accueil éventuel des JO2024, la gestion concrète du Grand Paris, la politique fiscale menée par le prochain Président, l’attractivité réelle de la capitale française par rapport à ses concurrentes européennes au lendemain du Brexit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France
















Rss
Twitter
Facebook