Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Industrie pharmaceutique : Pfizer veut racheter Astrazeneca et d’autres fusions sont en vue





Le 22 Avril 2014, par

L'industrie pharmaceutique risque d’être fortement chamboulée en cette fin du mois d’avril 2014, notamment par une information très importante : le géant Pfizer, connu pour avoir créé le Viagra, le médicament le plus vendu de l’histoire, serait très intéressé par une fusion avec son concurrent britannique AstraZeneca. De quoi créer un leader incontournable du secteur. Mais ce n’est pas tout.


cc/flickr/Gatis Gribust
cc/flickr/Gatis Gribust
Le journal le Sunday Times a créé la surprise en dévoilant le projet de fusion des deux géants des médicaments. Bien que les deux groupes n’aient pas confirmé ni infirmé les informations qui ont été maintes fois reprises dans les médias, il semblerait bien que Pfizer soit sur le point d’entamer la plus grosse opération du secteur pharmaceutique de l’histoire.

Selon le Sunday Times, le groupe américain aurait contacté les dirigeants d’AstraZeneca il y a déjà quelques mois avec une offre qu’ils auraient déclinée mais qui pourrait bien les intéresser : Pfizer aurait mis sur la table près de 100 milliards de dollars pour le rachat de son concurrent britannique. De quoi en faire l’opération la plus importante du secteur pharmaceutique jamais réalisée. Mais pour l’instant rien n’est sûr.

En attendant, toutefois, d’autres laboratoires s’activent et plusieurs ventes et acquisitions ont été signées. En particulier, c’est Novartis qui a réalisé quelques changements dans ses diverses divisions en se rapprochant du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK).

Novartis a en effet cédé pour 7,1 milliards de dollars sa division « vaccins » à GSK tout en gardant les recherches du vaccin contre la grippe, l’un des plus rentables. De son côté, GSK a cédé pour 16 milliards de dollars sa division de recherche et développement de cures contre le cancer à Novartis.

Les deux groupes ont également décidé de mettre en commun leurs efforts de commercialisation et de vente des médicaments sans ordonnance. Cumulé, le chiffre d’affaires dans ce segment avoisinerait les 10 milliards de dollars.

De plus, le laboratoire Novartis a cédé sa division de médecine vétérinaire au laboratoire américain Eli Lilly afin de recentrer ses activités.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook