Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intel accuse le coup sur la mobilité





Le 16 Avril 2014, par

Intel a dévoilé ses résultats pour le premier trimestre et ils sont mi figue mi raisin, malgré des ventes de PC qui repartent légèrement à la hausse… Tout est donc loin d'être réglé pour l'entreprise basée à Santa Clara.


Le fondeur a annoncé un chiffre d'affaires de 12,8 milliards de dollars pour les trois premiers mois de l'année. En terme de bénéfices, Intel accuse une diminution de 5%, à 1,9 milliard. De même, le bénéfice par action a baissé de 5% à 38 cents. La bonne nouvelle, c'est la stabilité relative (-1%) de la branche en charge des activités PC : avec 7,9 milliards de dollars engrangés, elle limite la casse grâce à un facteur inattendu - la fin du support de Windows XP a poussé bon nombre de consommateurs à finalement franchir le pas vers un nouvel ordinateur. De quoi redonner un peu de baume au coeur à une industrie qui ne connait que les chutes des chiffres de vente depuis de nombreux trimestres.
 
Un des motifs de satisfaction pour Intel est sa branche Data center. Cette activité est en pleine croissance, la demande est là chez de nombreuses entreprises qui veulent s'équiper en serveurs, résultat : une hausse des revenus de 11%, avec des revenus de 3,1 milliards de dollars. Autre branche qui donne satisfaction, celle en charge de l'internet des objets qui voit une croissance de 32% sur un an, à 482 millions. Depuis le début de l'année, Intel mise beaucoup sur cette activité.
 
En revanche, c'est la soupe à la grimace pour le groupe Mobile et communications, qui accuse un sévère recul de 61%, avec un chiffre d'affaires de 156 millions. Intel est sévèrement concurrencé par les processeurs ARM (les mêmes qui équipent l'iPhone et l'iPad); il est notoire que le fondeur a complètement raté sa transition vers le mobile et tous ses efforts ne changent visiblement rien.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook