Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intérim : douche froide pour le premier trimestre





Le 8 Juillet 2015, par

La vigueur d’une reprise économique s’incarne, entre autres, par la croissance des postes en intérim. Les chiffres du dernier trimestre 2014 avaient fait penser que l’économie était bel et bien repartie. Or, c’est la douche froide après la parution des dernières données du ministère du Travail.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Globalement, l’emploi intérimaire a reculé durant les trois premiers mois de l’année. La baisse s’est établie à -1,6%, ce qui représente 8 900 postes en moins. Au dernier trimestre 2014, on avait vu une forte croissance de 4,8% (+24 800 postes), donnant ainsi quelques espoirs à ceux qui pensaient le calvaire du chômage en passe de terminer. Il faudra attendre encore un peu avant de crier victoire.

Secteur par secteur, les résultats sont toutefois plus contrastés. La construction par exemple, gros pourvoyeurs d’emplois intérimaires, a connu une légère baisse au premier trimestre de -0,3%, soit 700 postes. Au dernier trimestre 2014, le secteur affichait une solide croissance de +4,5% (10 300 postes). Sur un an, la hausse reste forte avec +3,6%, soit 8 200 postes créés.

C’est dans le secteur de la construction que les données sont mauvaises. Les effectifs ont fortement reculé de 6,3% (soit 6 400 postes en moins), alors que le quatrième trimestre 2014 avait donné de sérieux signes d’espoir (+2,7%, 2 700 postes). Sur un an, la baisse est encore plus sensible avec -13,1% (- 14 300 postes). Dans le tertiaire, les résultats ne sont pas très bons avec -0,9% (- 1 800 postes), malgré une forte croissance au dernier trimestre (+6,7%).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : intérim

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook