Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La BCE atteint son objectif d'inflation





Le 2 Mars 2017, par

Une inflation annuelle à 2%, c'est la définition que donne la Banque centrale européenne (BCE) de la stabilité des prix. C'est l'objectif que s'est fixée l'institution de Francfort, et ses efforts ont fini par payer.


Alors que l'inflation stagnait à 0,5% à la fin de l'année dernière, la reprise a soudainement fait gonfler les voiles de la hausse des prix dans la zone euro : +1,1% au mois de décembre, puis 1,8% en janvier, et 2% le mois dernier selon Eurostat. Cela faisait depuis 2013 qu'un tel niveau d'inflation n'avait pas été atteint ! Il faut dire que la BCE ne ménage pas sa peine : achat massif d'actifs et maintien de taux d'intérêt à des niveaux historiquement au plus bas font en sorte de fluidifier la machine économique à grands coups d'injection d'euros.

Le crédit et les investissements sont bon marché, ce qui est bon pour les entreprises et pour les ménages, contribuant ainsi à la hausse des prix… et à éloigner le spectre de la déflation. Mais la vigilance reste de mise, car si la hausse des prix est spectaculaire ces derniers mois, elle est surtout le fait de la progression des prix de l'énergie : +9,2% en février.

L'inflation sous-jacente, c'est à dire hors énergie, boissons alcoolisés et tabac, et produits alimentaires, est elle restée stable à 0,9%. C'est sur cette inflation que la BCE veut porter ses efforts, c'est pourquoi la Banque centrale devrait poursuivre sa politique d'assouplissement monétaire. Peter Praet, l'économiste en chef de l'institution, veut voir l'inflation se stabiliser à des « niveaux conformes » à l, objectif de « stabilité monétaire ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : inflation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"
















Rss
Twitter
Facebook