Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Commission européenne à l’offensive contre Hollywood et Sky UK





Le 23 Juillet 2015, par

La Commission européenne a décidé de frapper un grand coup contre Hollywood et les diffuseurs européens. Bruxelles a en effet adressé une communication de griefs à six studios de cinéma américains et à la chaîne Sky UK.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L’exécutif européen reproche à cette petite bande d’interdire l’accès à leurs programmes en dehors du Royaume-Uni et de l’Irlande. Et ce, y compris aux abonnés de Sky UK voyageant en Europe, qui se retrouvent privés de leurs émissions, séries TV et films préférés. Bruxelles pourrait estimer qu’il s’agit là d’un manquement aux règles d’une saine concurrence.

La communication de griefs est un premier pas vers une procédure plus formelle, qui pourrait déboucher sur une enquête en bonne et due forme. On peut du coup imaginer que Disney, NBC Universal, Paramount Pictures, Sony, Twentieth Century Fox et Warner Bros, ainsi que la chaîne, soient dans leurs petits souliers et préparent un argumentaire solide à opposer aux interrogations de la Commission.

« Les consommateurs européens veulent pouvoir regarder les chaînes de télévision payantes de leur choix quel que soit le lieu où ils résident ou voyagent dans l'UE. Notre enquête indique que ce n'est pas possible actuellement, car les accords de licence entre les grands studios de cinéma et Sky UK ne permettent pas aux consommateurs d'autres pays de l'UE d'accéder aux services de télévision payante britanniques ou irlandais de Sky, que ce soit par satellite ou en ligne », a expliqué  la commissaire européenne chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager, dans le communiqué de presse.

Cette première étape pourrait faire trembler ailleurs qu’au Royaume-Uni : les accords de ce type sont nombreux aussi en Europe continentale — il y a notamment Canal+ en France…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : concurrence

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook