Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France doit faire 4 milliards d'euros d'économies en plus en 2015





Le 26 Février 2015, par

Le bras de fer entre la France et Bruxelles sur la question du déficit public se poursuit. Alors que la première espère de la clémence et mise beaucoup sur la présence de Pierre Moscovici à la tête du commissariat aux affaires économiques, la seconde doit faire preuve de fermeté si elle ne veut pas risquer d'être accusée de favoritisme envers l'Hexagone. Surtout depuis que l'Allemagne a, elle, clos un budget à l'équilibre pour 2015.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Bruxelles a donc émis son avis concernant les prévisions de réduction de déficit de la France pour 2015. Le gouvernement a prévu de faire 21 milliards d'euros d'économies, une prévision calculée notamment sur une croissance de 1% qui n'est pas encore gagnée. Mais pour Bruxelles ce n'est pas assez.

La Commission Européenne a donc demandé à la France de faire encore plus d'efforts et d'atteindre la réduction du déficit de 0,5% prévue pour cette année. Objectif qui est atteint selon la France mais qui ne l'est pas selon Bruxelles qui estime que la réduction ne sera que de 0,3% si rien ne change.

La France a donc été prévenue : elle va devoir réduire encore ses dépenses de 4 milliards d'euros pour atteindre les 0,5% prévus. Sauf que cela risque d'être fort difficile car le gouvernement ne peut pas prévoir de nouvelles hausses d'impôts, François Hollande ayant annoncé fin 2014 qu'aucune hausse d'impôt n'était envisagée ou envisageable jusqu'à la fin de son quinquennat.

Une position réaffirmée ce jeudi 26 février 2015 par le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll sur France 2. Les 4 milliards d'économies seront réalisées "dans tous les secteurs" selon M. Le Foll tandis que le Premier ministre, lui, ne se prononce pas encore sur la question.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook