Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Russie devra payer 50 milliards de dollars pour l’expropriation d’Ioukos





Le 28 Juillet 2014, par

La Cour permanente d’arbitrage de La Haye a tranché : l’expropriation de la compagnie pétrolière Ioukos par le gouvernement russe à la suite de l’arrestation de l’oligarque Mikhaïl Khodorkovski en 2003 appelle dédommagement. Un dédommagement qui est toutefois largement inférieur à ce que demandé par les plaignants, les anciens actionnaires de la compagnie, et contre lequel la Russie devrait logiquement faire appel.


cc/Flickr/DirectPositive
cc/Flickr/DirectPositive
En 2003 était arrêté en Russie l’oligarque Mikhaïl Khodorkovski, alors homme le plus riche du pays, avec l’accusation de fraude fiscale. Bien qu’ayant toujours nié les faits, il écopera de 10 ans de prison ferme et ne sortira qu’en décembre 2013, quelques mois avant la date prévue pour sa libération. Et dans le cadre de ce procès pour fraude fiscale, la compagnie Ioukos a été prise par le gouvernement russe.
 
Cette expropriation n’a guère plus aux actionnaires d’Ioukos et du groupe Menatep qui contrôlait la compagnie pétrolière. Ils ont donc porté plainte au tribunal de La Haye pour obtenir réparation. Et ce premier jugement va dans leur sens.
 
Le tribunal de La Haye a en effet annoncé qu’il allait sommer la Russie de payer 50 milliards de dollars en dommages et intérêt (soit 37 milliards d’euros) aux anciens actionnaires du groupe. Ces derniers réclamaient toutefois pas moins de 100 milliards de dollars de dommages.
 
Le principal bénéficiaire de cette amende devrait être l’homme d’affaires Léonid Nevzline qui avait racheté le groupe Menatep à Mikhaïl Khodorkovski peu après son emprisonnement. C’est donc en réalité à Nevzline, qui a fui la Russie car également poursuivi par la justice, que la Russie a exproprié la compagnie pétrolière dont les actifs ont été en partie donnés à la compagnie publique Rosneft .
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook