Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Wii U plante l'année fiscale de Nintendo





Le 7 Mai 2014, par

Nintendo a connu une nouvelle annus horibilis. Pour la troisième année consécutive, le géant du jeu vidéo a accusé des pertes à mettre en grande partie sur le dos de la Wii U.


Les pertes annuelles de l'éditeur japonais se hissent à 457 millions de dollars, tandis que la perte nette est de 228 millions de dollars. Nintendo n'ayant vendu que 6,17 millions de Wii U sur l'année fiscale 2013, et seulement 310 000 lors du dernier trimestre de l'entreprise s'achevant fin mars, il ne faut pas être grand clerc pour voir que c'est la console de salon qui fait défaut.
 
Pour donner un ordre d'idée, Sony a écoulé 7 millions de PlayStation 4 depuis le lancement de cette nouvelle console, en octobre dernier. En six mois, Sony fait donc mieux que Nintendo sur un an : il y a clairement un petit problème. Ce d'autant que comme on l'a vu, le constructeur a complètement raté le premier trimestre calendaire, avec des ventes de Wii U en chute de 20% par-rapport à l'an dernier.
 
Fort heureusement pour Nintendo, la société peut compter sur la bonne fortune de la 3DS : la console portable s'est écoulé à 590 000 unités durant le premier trimestre, soit 43,3 millions depuis son lancement (dont 2,2 millions de 2DS, la déclinaison low cost).
 
Nintendo se veut cependant optimiste et a annoncé le retour aux bénéfices pour 2014. L'éditeur a plusieurs cartes dans sa manche, et notamment… des jeux pour sa Wii U, qui pourraient bien en relancer les ventes comme Mario Kart 8. La version 7 sur 3DS s'est vendu à 8 millions de copies et a certainement aidé à commercialiser des consoles supplémentaires.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook