Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Brexit débutera le 29 mars





Le 20 Mars 2017, par

Après quelques jours de flottement, c'est finalement le 29 mars que le gouvernement britannique donnera le coup d'envoi du Brexit. La Première ministre Theresa May activera l'article 50 du traité de Lisbonne, qui lancera officiellement les négociations de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.


Un processus historique qui a été enclenché par le résultat du référendum de juin dernier. Les partisans du Brexit ayant, à la surprise générale, remporté la partie, il échoit maintenant au gouvernement du pays de gérer l'après vote… dans un contexte un peu confus puisque les politiques ayant fait campagne contre l'Union européenne n'avaient visiblement pas préparé les modalités de sortie. Quoi qu'il en soit, les négociations débuteront le 29 mars.

Ces négociations, elles doivent « commencer rapidement », a expliqué le porte-parole de Theresa May. Le gouvernement britannique a aussi indiqué qu'il était partisan d'un Brexit « dur », c'est à dire la sortie du pays du marché commun, au grand dam des entreprises qui commercent avec le continent. La Première ministre a néanmoins l'intention d'obtenir un accord de libre-échange « satisfaisant », et elle souhaite continuer à coopérer avec Bruxelles pour les questions de sécurité. Il n'est pas certain que les négociateurs de l'UE l'entendent de cette oreille.

À Bruxelles justement, tout est prêt pour le lancement effectif des discussions. L'ébauche des lignes directrices du Brexit pour les États membres de l'Union à 27 sera présentée par Donald Tusk, le président du conseil de l'UE, dans les 48 heures de l'activation de l'article 50. Les négociations doivent durer deux ans. C'est le Français Michel Barnier qui sera à la tête de l'équipe des négociateurs pour l'Union.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising





















Rss
Twitter
Facebook