Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le Brexit va coûter de la croissance à la France





Le 7 Juillet 2016, par

Quel effet aura le Brexit sur l'économie française ? C'est la question qui agite le gouvernement depuis le résultat du référendum britannique. Comme on pouvait logiquement s'y attendre, il y aura bien un impact.


Les négociations pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne n'ont pas encore débuté, mais déjà l'impact économique se fait sentir non seulement outre Manche, mais aussi partout en Europe. Qu'en ira-t-il pour la France ? « Aujourd’hui c’est encore un peu tôt pour le dire », a expliqué le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert sur LCP.

Néanmoins, il a bien voulu donner un ordre d'idée : « Une baisse de la croissance et de l’activité en Grande-Bretagne pourrait avoir une conséquence comprise entre 0,1 et 0,2 point de PIB », estime-t-il, suivant en cela les économistes. C'est peu dans l'absolu, mais quand les prévisions de croissance oscille entre 1,5% et 1,6% pour cette année, la moindre dégradation de l'économie pèse lourd.

Le gouvernement a d'ailleurs revu récemment à la hausse son estimation de croissance pour 2016, à 1,6%. C'est un peu plus généreux que les prévisions du FMI (1,5%) et de l'OCDE (1,4%). Le Brexit n'affole pas plus que cela les pouvoirs publics : Michel Sapin le ministre des Finances a fait savoir après le référendum qu'il ne nourrissait pas d'inquiétude particulière. Espérons…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook