Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le géant de l'e-commerce Alibaba en Bourse





Le 7 Mai 2014, par

Le nom est peu connu en occident, mais Alibaba est un véritable mastodonte dans le secteur du commerce en ligne. Le portail chinois a annoncé son ambition d'entrer à la Bourse de New York.


Alibaba a été fondé il y a 15 ans par Jack Ma, et est devenu au fil du temps le plus grand vendeur de produits de toutes sortes en Chine, une sorte d'Amazon de l'empire du Milieu. L'entreprise a généré des revenus de 6,5 milliards de dollars durant les neuf mois se terminant fin décembre, pour un profit de 2,9 milliards. La valeur des marchandises vendues sur les différentes plateformes du site s'élève à 248 milliards de dollars (c'est plus qu'eBay et Amazon combinés), tandis que le site a comptabilisé 11,3 milliards de transactions. Le portail est également responsable de 72% des transactions mobiles en Chine. 
 
La valorisation de l'entreprise était de 40 milliards de dollars en 2012 — elle navigue désormais entre 136 et 245 milliards ! Depuis quelques temps, Alibaba s'intéresse à l'international. Sortir des frontières chinoises est un véritable défi, mais la société a diversifié son capital : l'américain Yahoo détient 22,6%, le japonais Softbank 34%. 
 
Si le document fourni à la SEC (le gendarme de la Bourse US) ne fait mention que d'1 milliard de dollars de levée de fonds, il s'agit d'un volume indicatif. Dans les faits, le montant pourrait être multiplié par 20, ce qui ferait de cette introduction l'égal de celle de Facebook qui avait levé en 2012 16 milliards de dollars. Le lancement d'Alibaba à la Bourse américaine pourrait tout simplement être l'une des plus importantes de l'histoire. L'entreprise n'a cependant pas précisé dans quelle Bourse elle souhaitait être inscrite (Nasdaq ou NYSE).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook