Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les laboratoires Takeda et Eli Lilly condamnés à 9 milliards de dollars d’amende





Le 8 Avril 2014, par

Les laboratoires pharmaceutiques Takeda et Eli Lilly ont été reconnus coupables d’avoir caché des effets secondaires dangereux liés à leur traitement contre le diabète Actos. Notamment, le risque accru de cancer de la vessie lié à un traitement de longue durée serait en cause.


cc/wikipedia
cc/wikipedia
La plainte avait été déposée en Louisiane par Terrence Allen qui estimait que les laboratoires étaient au courant d’un lien existant entre le risque de cancer de la vessie et le traitement contre le diabète Actos. M. Allen a été diagnostiqué d’un cancer à la vessie en 2011 et a pris un traitement à base d’Actos entre 2004 et 2011. En 2011, la Food and Drugs Administration avait émis un avertissement concernant un risque accru de cancer de la vessie lié à tout traitement à base d’Actos d’une durée de plus d’un an.

Le tribunal a confirmé la thèse de M. Allen et a, il y a quelques jours, obtenu une compensation d’1,5 millions de dollars pour M. Allen de la part des deux laboratoires pharmaceutiques. Mais cette nouvelle décision de justice est un coup dur.

Les deux laboratoires ont en effet été condamnés à 9 milliards de dollars de dommages et intérêts. Eli Lilly devra payer 3 milliards de dollars tandis que le laboratoire Takeda a été condamné à 6 milliards de dollars d’amende.

C’est en effet le laboratoire Takeda qui a développé puis commercialisé depuis 1999 le médicament Actos. Le laboratoire Eli Lilly a repris la commercialisation et la promotion de ce médicament entre 199 et 2006 ce qui explique l’amende inférieure à laquelle le laboratoire a été condamné.

Les sommes des amendes semblent se justifier par les revenus tirés de la commercialisation de ce médicament qui sont estimées à 16 milliards de dollars depuis la première vente.

Le laboratoire Takeda a déjà annoncé qu’il allait tout faire pour renverser le verdict, notamment en faisant appel de la décision.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook