Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les retraités français adeptes de l’expatriation





Le 31 Mars 2015, par

Les retraités ont le goût de l’expatriation. La Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) a tiré le portrait de ces candidats à une vie meilleure en dehors de France, et ils sont impressionnants.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
1,3 million de retraités ont décidé de tenter l’aventure hors de l’hexagone, soit près d’un retraité sur dix (le pays en compte 13,5 millions). L’Europe est la destination de prédilection, avec l’Espagne (plus de 190 000 retraités), le Portugal (178 000) et l’Italie (91 000) qui accueillent à bras ouverts des retraités qui disposent d’un pouvoir d’achat conséquent — plus qu’en France en tout cas.

Car avec 221 euros en moyenne de retraite de base (contre 621 euros pour ceux restés en France), ces retraités compensent avec des retraites complémentaires ou des pensions issues d’autres régimes pour pouvoir vivre décemment dans ces pays. 

Outre l’Europe, l’Afrique du Nord accueille un fort contingent de retraités (notamment l’Algérie avec 440 000 expatriés). L’Asie et les États-Unis (15 000 retraités) sont également des destinations de choix pour ces retraités qui n’ont pas peur de jouer la carte de l’aventure, qui ont en moyenne 75 ans (deux ans plus que la moyenne).

Les institutions françaises rendent relativement faciles le séjour à l’étranger, avec des conventions bilatérales pour les impôts afin d’éviter la double imposition, ou des modalités de versement des pensions simples et transparents.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : retraites


1.Posté par vidal le 31/03/2015 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
............." Car avec 221 euros en moyenne de retraite de base (contre 621 euros pour ceux restés en France), "............
C'est pas clair comme information !

2.Posté par Jean-Paul le 31/03/2015 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
............." Car avec 221 euros en moyenne de retraite de base (contre 621 euros pour ceux restés en France), "............
Rien compris non plus!

3.Posté par juju le 31/03/2015 08:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est montant moyen de ces pays comparé z ma france

4.Posté par Anna le 31/03/2015 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
221 euro est la moyenne des retraites de base des pays cités et accueillant les retraités français ; retraités français qui eux ont en moyenne 621 de retraite de base.

5.Posté par dop le 31/03/2015 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
221 euros...c'est ce que perçoivent comme retraite de base les retraités obligés de s'expatrier avec si peu...

C'est pour cette raison - aussi - que ces retraités sont obligés de compenser "avec des retraites complémentaires ou des pensions issues d’autres régimes pour pouvoir vivre décemment dans ces pays."

Cette information vante des retraités "adeptes" de l'expatriation, alors qu'ils sont nécessiteux au point d'être obligé de souvent retourner dans leurs pays d'origine parmi leur famille pour vivre décemment...

quid des difficultés de santé, et de prise en charge dans ces pays...pour ces adeptes....

6.Posté par Maxime le 31/03/2015 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et c'est souvent des fonctionnaires qui ont été payés par l'impot toute leur vie, et qui s'expatrient pour profiter de l'agent vol... euh... gagné.

7.Posté par Mouton Nicole le 31/03/2015 10:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 2016 je serai à la retraite mais j''ai l''intention de me rendre utile pour les enfants du monde. S''installer à l''étranger oui mais en gardant un pied-à-terre en France car le monde en conflit se rétrécit comme une peau de chagrin !

8.Posté par dop le 31/03/2015 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut aussi dire que l'impot que ne paie pas les grands groupes privés ne permet pas de financer des retraites décentes dans le privé...

Plus de 60 Milliards d'évasion fiscal par an... ça vous parle ?

Plus de 50 % de la dette française est illégitime pour les aides données au privé...ça vous parle ?

Etrangement, en ce moment, la plupart des caisses privés de retraites complémentaires font faillites pour cause de mauvaise gestion...et c'est le public qui devra venir à la rescousse pour sauver le privé...comme il l'a déjà fait pour sauver les banques...

Mais bon...ça n'empêche pas de continuer à lire des poncifs...bien éloignés de la réalité

9.Posté par ben le 01/04/2015 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
6.Posté par Maxime le 31/03/2015 09:49 | Alerter
Et c'est souvent des fonctionnaires qui ont été payés par l'impot toute leur vie, et qui s'expatrient pour profiter de l'agent vol... euh... gagné.

Et encore une victime de la véhémence sociale qui se permet de penser que la cause de tout ses petits soucis sont de la faute aux vilains fonctionnaires qui, tels des vampires, aspirent le pouvoir d'achats de tout un peuple tout en se grattant les couil... faudrait voir à évoluer un peu, on est plus en 1980
Mon cher Maxime, sachez que le jour ou il n'y y aura plus de fonctionnaires, il y aura tjrs autant d'impôts.. Par contre, tout ce qui est aujourd'hui "gratuit" comme l'état civil, les pompiers, l'urbanisme et j'en passe seront payants et il faudra pas venir pinailler derrière car le service public n'existera plus..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook