Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les ventes de McDonald's reculent aux États-Unis





Le 23 Janvier 2017, par

Si McDonald's continue de croître à l'international, la chaîne de restauration rapide connait quelques difficultés aux États-Unis. Les résultats du dernier trimestre 2016 du groupe illustre parfaitement ces différences.


Le géant américain du fast food a essuyé un dernier trimestre 2016 difficile. Le chiffre d'affaires s'est établi à 6,03 milliards de dollars, ce qui représente une baisse sensible de 5% par rapport à la même période de 2015. Les ventes de la chaîne sont en baisse pour le dixième trimestre consécutif. Le bénéfice net est de 1,19 milliard. McDonald's affiche ici des chiffres qui sont tout juste supérieurs au consensus des analystes.

Le chiffre d'affaires est en recul pour une raison simple. En octobre 2015, McDonald's lançait aux États-Unis l'offre « All-Day Breakfast », qui permet de commander le petit déjeuner tout au long de la journée. Auparavant, ce repas ne pouvait être commandé qu'en matinée. Le succès de cette offre n'a cependant pas été durable. Et le quatrième trimestre 2016 a souffert de la comparaison avec les trois derniers mois de 2015.

À l'international, le groupe se redresse, en particulier au Royaume-Uni, en Asie et en Amérique latine, où les ventes ont augmenté de 2,7%. McDonald's peut donc compter sur sa présence à l'extérieur des frontières américaines, même si les actionnaires ont les yeux rivés sur les performances très moyennes du groupe sur son marché domestique.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : mcdonald's

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook