Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les ventes de fin d’année confirment la reprise de Darty





Le 7 Février 2014, par

Le groupe britannique de distribution et vente d’électroménager Darty semble avoir laissé derrière lui ses heures les plus sombres. L’année 2013 a confirmé que le groupe était de nouveau capable de réaliser de bons chiffres de vente autant sur la période normale qu’au niveau des grands achats de Noël, un moment délicat à cause de la concurrence féroce que se livrent les acteurs du secteur.


cc/flickr/julien '
cc/flickr/julien '
En France, les ventes ont été réussies autant sur la période calme du premier semestre de son exercice fiscal (qui se clos le 31 octobre et ne tient donc pas compte des ventes de fin d’années) que sur la période de Noël.

Le premier semestre s’est terminé avec une hausse des ventes de 2,7% tandis que le trimestre suivant (qui s’étale de novembre à janvier) enregistre une hausse globale de 3,2%. Pour le secteur France, principal marché du groupe britannique, la hausse a été de 4,9%. Or, cette période est stratégique pour le groupe puisqu’elle ne représente pas moins de 40% du total de l’année.

Ces résultats sont d’autant plus importants pour Darty qu’ils montrent que le groupe a une nouvelle fois pris des parts de marché sur ses concurrents. Toutes entreprises confondues, le secteur a en effet enregistré une baisse des ventes de 2% confirmant un secteur en crise faute de pouvoir d’achat des ménages.

Le groupe continue toutefois sa restructuration qui a été marquée par la fermeture de son siège parisien ainsi que l’abandon de certains marchés déficitaires comme ceux italien, espagnol et turc. D’autres marchés, notamment dans l’Est de l’Europe, pourraient être abandonnés dans les années à venir mais le groupe n’a pas encore pris de décision. Pour l’instant, les efforts de Darty se concentrent sur la France, les Pays-Bas et la Belgique.

De plus, la stratégie même du groupe a changé avec, par exemple, une baisse des prix ou encore la décision d’intégrer dans son catalogue des produits entrée de gamme, un temps absents par souci d’excellence.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook