Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Même en temps de crise, les Français ne sacrifient pas leurs vacances





Le 5 Juin 2014, par

Les Français sont prudents avec leur argent, ce qui leur permet à l'occasion de s'offrir des petits plaisirs. C'est le principal enseignement du sondage BVA pour Cetelem, qui démontre que l'on peut bien vivre même en temps de crise… pour peu de jouer la carte du sérieux.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Pouvoir d'achat en berne, crise, chômage, grogne sociale… Rien ne semble plus aller sur le front de l'économie ces derniers temps. Cependant, tout cela ne va pas priver les Français de leurs vacances ou des plaisirs que peut offrir la vie. Mais cela passe par une gestion rigoureuse du porte-feuille.
 
L'étude BVA indique ainsi que 84% des interrogés consultent régulièrement l'état de leur compte en banque. 45% des Français ont mis en place un budget détaillé avec les différents postes de dépense (alimentation, énergie, loyer, assurances…) 43% mettent également de l'argent de côté (du moins, ils essaient) afin de parer aux imprévus éventuels de la vie, ce qui se rajoute à leur livret d'épargne.
 
Les Français maîtrisent donc leur budget autant que faire se peut. Une attitude raisonnable et raisonnée en ces temps difficiles, mais nécessaire si l'on veut continuer à profiter de la vie. Pas question en effet de se priver d'un restaurant, une visite culturelle ou une soirée dans un bar pour 54% des sondés !
 
Les sacro-saintes vacances d'été sont essentielles pour les 57% des Français interrogés qui veulent préserver ce poste budgétaire (un taux identique d'une année sur l'autre). Voilà qui est finalement rassurant et montre que même en ces temps difficile, les Français n'ont rien sacrifié à leur façon de vivre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook