Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Microsoft a perdu 400 millions de dollars avec sa Xbox One





Le 11 Août 2014, par

L’enjeu en valait-il vraiment le prix ? La Xbox One se vend bien. Très bien même après des débuts un peu chaotiques. Mais elle aura fait perdre à Microsoft la coquette somme de 400 millions de dollars.


@Shutter
@Shutter

Le groupe de Redmond a perdu énormément d’argent à cause d’un produit… qui se vend bien ! Un comble ! En effet, la concurrente de la PlayStation 4 s’est écoulée depuis son lancement le 22 novembre 2013, à 11,7 millions d’exemplaires dans le monde. Après des débuts chaotiques du fait d’un prix très, trop, élevé, la Xbox One a finalement bien rattrapé son retard.

 

Des chiffres qui ont ainsi rapporté à Microsoft un joli chiffre d’affaires de 1,7 milliard de dollars, soit 1,26 milliard d’euros. Pas de quoi pourtant compenser les sommes investies dans la console de salon, pour son lancement. En effet, alors que la guerre des consoles fait rage, une guerre qui a déjà coûté très cher à Nintendo, les leaders du marché semblent vouloir aligner toujours plus pour battre leurs concurrents.

 

Ainsi, pour être sûr de battre Sony, le fabriquant de la PS4, Microsoft aura investi 2,1 milliards de dollar en production, en évènements et en marketing. Rapporté au chiffre d’affaires réalisés sur les ventes de la Xbox One, Microsoft perd donc, en net, 400 millions de dollars, soit près de 300 millions d’euros. Un chiffre toujours moins important que les pertes liées au projet Surface, la tablette-ordinateur de la marque, qui s’élèvent à 1,7 milliard de dollars.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook