Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Montres connectées : Fitbit pourrait acheter Pebble





Le 4 Décembre 2016, par

L’heure est à la concentration sur le marché des montres connectées. Le nombre d’acteurs est en train de se réduire alors que le secteur présente moins d’opportunités qu’attendu. Le constructeur de bracelets sportifs et de traqueurs d’activité Fitbit pourrait ainsi s’emparer de Pebble.


Pebble est un des pionniers du marché des montres connectées. Sa première montre, lancée en 2012, a connu un gros succès auprès des aficionados, et les produits sortis ensuite ont démontré l’intérêt renouvelé des utilisateurs pour les montres intelligentes. Malheureusement, Pebble n’est pas devenu le constructeur incontournable qu’il espérait devenir.

La start-up californienne n’a pas su résister au rouleau compresseur de la concurrence, celle d’Apple en tête. Pebble est donc resté ce petit poucet aux bases financières fragiles qui en font une cible facile. Fitbit pourrait donc signer un tout petit chèque (40 millions de dollars), alors que Pebble avait levé 26 millions de dollars en 2015 et 2016. Mais les ventes sont catastrophiques : au troisième trimestre, d’après IDC, le constructeur n’aurait vendu que 100 000 unités… contre 1,1 million d’Apple Watch, ce qui n’est pas non plus une grande performance pour Apple.

En cas d’achat, Fitbit ferait disparaître la marque Pebble, se contentant d’exploiter la propriété intellectuelle du constructeur. Cette acquisition, si elle aboutissait, confirmerait que le marché est en phase de restructuration autour d’une poignée d’acteurs. En attendant que l’intérêt reprenne de la vigueur, ou qu’une évolution technologique majeure intervienne pour relancer le secteur.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook