Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Municipales 2014 : "un référendum contre l'assommoir fiscal", pour François Fillon





Le 15 Octobre 2013, par

C'est dit. Quand on est aux affaires, la politique du pays ne doit pas interférer avec la politique locale. Et quand on est dans l'opposition, c'est tout le contraire. L'ancien Premier ministre, François Fillon n'a pas dérogé à la règle hier soir sur TF1.


"Les Français sont assommés par les impôts, ils ont le sentiment que le chômage ne baissera jamais […] dans 150 jours, il y a les élections municipales et puisque le gouvernement ne veut rien entendre, la seule façon d'exiger l'arrêt de l'augmentation des impôts, c'est de faire des élections municipales un référendum contre l'assommoir fiscal". Tout le problème de François Fillon et de l'UMP sera de faire admettre aux français que l'ancien parti aux affaires est le bon cheval, alors que la dette publique a explosé pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy (+ 600 milliards d'euros) et que les impôts ont augmenté, déjà, de trente milliards en 2011 et 2012, quand… François Fillon était Premier ministre.

Que ne s'en est-il souvenu en déclarant hier soir au journal de 20 heures de TF1 "Les impôts, c'est un noeud coulant qui est en train d'étrangler l'économie française, qui est en train d'étrangler la classe moyenne".

Revenant sur l'élection cantonale partielle de Brignoles (Var), largement remportée par le Front national, François Fillon a répondu aux accusations de Jean-Marc Ayrault, qui estime que les électeurs de droite n'ont pas fait correctement barrage au FN. L'ancien Premier ministre a simplement rappelé au nouveau que le canton de Brignoles était à gauche depuis… 1945, le dernier conseiller général en poste étant communiste, affirmant que c'étaient donc essentiellement d'anciens électeurs de gauche qui avaient voté pour le Front national dimanche.


Jean-Baptiste Giraud
Jean-Baptiste Giraud est journaliste économique, passé par Radio France, BFM, LCI, TF1 et... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook