Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Norvège : la fin de la petite monnaie est proche





Le 5 Août 2014, par

La Norvège pourrait bien faire le grand saut vers le tout-dématérialisé. La monnaie physique devrait en effet tout simplement disparaître d'ici quelques années !


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La « petite monnaie » qui traine dans les poches et fait gonfler les portefeuilles est en voie de disparition en Norvège. Et il ne s'agit pas ici de la volonté du gouvernement ou des institutions bancaires du pays : les consommateurs eux mêmes sont à l'origine de ce mouvement de fond.
 
Finans Norge, le groupement de 200 banques et établissements financiers du pays, estime ainsi que seuls 5% des transactions réalisées au pays le sont avec de l'argent liquide. Cartes bancaires et systèmes de paiement en ligne et électronique ont pris le pas sur les pièces et les billets. Et cela ne cesse de s'accélérer : au premier trimestre de l'année, les règlements par carte bancaire ont encore grimpé de 8,6%. D'ici 2016, les paiements via NFC (sans contact avec un smartphone, par exemple) devraient représenter, dans le monde, 100 milliards de dollars.
 
De fait, d'ici 2020 en Norvège, la monnaie traditionnelle pourrait disparaitre complètement. À moins d'un changement législatif, la situation de cohabitation entre l'argent traditionnel et les moyens de paiement électronique devrait perdurer encore un moment en France : les commerçants sont ainsi toujours tenus d'accepter le liquide pour les petites sommes. Néanmoins, progrès aidant, l'éventualité de la fin des billets et des pièces est de plus en plus probable, ce d'autant que les constructeurs de smartphones fourbissent de nouvelles armes.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook