Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pas de redevance télé pour les tablettes et les smartphones





Le 19 Septembre 2014, par

Une bonne nouvelle pour les utilisateurs connectés. Le gouvernement n’a pas (pour l’instant), la volonté d’élargir la redevance télé pour les tablettes et les smartphones. Et cela malgré les demandes répétées des sociétés bénéficiaires de cette taxe.


@Shutter
@Shutter

L’Etat cracherait-il sur plusieurs milliards d’euros annuels ?

 

Le gouvernement a annoncé jeudi qu’il ne mettrait pas en place sa redevance télé pour les smartphones et les tablettes. Cela malgré les demandes insistantes de France Télévision, d’Arte, et de Radio France, qui bénéficient de cette fameuse taxe. « Aujourd’hui on peut regarder la télévision partout et il faut penser à ceux qui n’achètent pas de télévision » précise à ce sujet Matthieu Gallet, directeur de Radio France.

 

Instaurer cette taxe aurait pourtant rapporté, selon les estimations, 3,5 milliards d’euros en 2014. La quasi-totalité de la population française possède un smartphone, une tablette, voire les deux. On estime d’ailleurs que fin 2014, plus de 30 % des Français possèderont une de ces fameuses tablettes. Et alors que 97 % des foyers possèdent un poste de télévision, croire que ce chiffre ne diminuera pas avec le temps n’est pas si tiré par les cheveux que cela.

 

A noter également que cette année, la redevance télé sera de 133 euros, avec une légère hausse prévue pour 2015, d’un euro. Une faible augmentation qui s’explique essentiellement par la très, trop, faible inflation qui sévit actuellement en France. Une faible hausse qui inquiète fortement les professionnels de l’audiovisuel, pour qui la redevance consiste en une grande part de leurs recettes. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook