Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour Pierre Gattaz, rien n’est perdu pour la France





Le 19 Août 2014, par

La situation est jugée catastrophique par nombre d’observateurs et de politiques, mais pour Pierre Gattaz, qui était de ceux-là il y a un mois, l’optimisme est de mise aujourd’hui. Accusé de jeter de l’huile sur le feu par le gouvernement, le patron du Medef joue aujourd’hui la carte de l’apaisement.


Pour Pierre Gattaz, rien n’est perdu pour la France

Le patron des patrons s’est en effet fendu mardi 19 août d’une note plus optimiste que son analyse d’il y a un mois. Dans une interview accordée au Figaro, le président du Medef avait en effet jugé la situation économique de la France "catastrophique", faisant reposer cet échec sur François Hollande et le gouvernement de Manuel Valls. 

 

Changement de braquet aujourd’hui. Titrée "La France peut rebondir", la note de Pierre Gattaz est sensiblement plus optimiste. Même s’il pèse ses mots, à moins de dix jours des universités d’été du Mede, auxquelles participera Manuel Valls, Pierre Gattaz règle néanmoins ses comptes. "Quand on tire le signal d’alarme, tout le monde nous traite de pessimiste ou de pyromane, et nous accuse de jouer contre notre camp. Comme si dire la vérité, même si elle fait mal, était désespérant" précise-t-il.

 

Le patron du Medef en profite enfin pour saluer une fois encore le pacte de responsabilité. "Le pacte est la bonne solution. Sur ce point, le gouvernement fait ce qu’il faut et va dans la bonne direction. Pour une fois, reconnaissons-le !" déclare-t-il. Il reste selon lui encore des freins qu’il faut lever, pour aller de l’avant. "La France est un grand pays avec des entrepreneurs, des équipes, des salariés, des compétences, mais il doit arrêter de se plaindre". Pour le patron des patrons, la balle est dans le camp du gouvernement, s’il veut remonter le niveau des indicateurs économiques, plus que moroses depuis quelques semaines.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook