Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour revenir à un déficit de 3%, Edouard Philippe va proposer des mesures d'économies





Le 29 Juin 2017, par

La Cour des comptes a sévèrement épinglé la gestion des finances publiques du précédent gouvernement. Les conclusions sont sans appel : il y a eu dérapage budgétaire, qui en l'état rendra impossible l'objectif des 3% du PIB.


Edouard Philippe, le Premier ministre, a mal encaissé la nouvelle. Devant la presse, il a réagi vivement aux conclusions de la Cour des comptes qui a calculé que le dérapage budgétaire est de 8 milliards d'euros. « Nous héritons d'un dérapage de plus de 8 milliards d'euros. 8 milliards d'euros... C'est inacceptable », a réagi le locataire de Matignon. Le gouvernement précédent s'était engagé sur un déficit à 2,8%, qui dans les conditions actuelles ne sera pas respecté.

La Cour des comptes estime en effet que le déficit sera de 3,2%, soit 0,4 point de plus que ce qu'escomptait la précédente équipe au pouvoir qui a signé des « chèques en bois ». Ils placent la France dans une situation de « grande fragilité » vis à vis de ses partenaires européens, a expliqué Edouard Philippe. Mais une fois le constat fait — et digéré —, que faire ? 

Le Premier ministre s'engage tout d'abord à contenir le déficit à 3% du PIB en 2017. « Nous ne le ferons pas en augmentant les impôts, nous le ferons par des mesures d'économies », assure-t-il. Pas de détails sur ces mesures, mais il aura l'occasion de les présenter durant son discours de politique générale mardi prochain. Il s'est par ailleurs engagé à « reconstruire un budget sérieux, crédible, sur des bases sincères ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : déficit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook