Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pouvoir d'achat : la France se maintient, les disparités se creusent





Le 13 Décembre 2013

Le rapport publié début novembre par le cabinet Gfk sur le pouvoir d’achat des pays européens place la France, pour la deuxième fois consécutive, au 9ème rang des 42 pays analysés. Outre le bon classement de l’économie française, ce rapport confirme surtout des disparités énormes.


De fortes disparités en Europe…

crédit: DASHBot
crédit: DASHBot
Tous les européens sont loin d’être égaux en termes de pouvoir d’achat. C'est même un euphémisme compte tenu des résultats du rapport de Gfk pour l'année 2013. Le pouvoir d’achat moyen d’un habitat du Lichtenstein est en effet 4,5 fois plus élevé que la moyenne européenne. Plus précisément, en établissant la moyenne européenne sur une base 100, le berlinois voit son indice grimper à 145,5, tandis qu’un habitant de Chisinau, en Moldavie, possède un indice de 14,9. En euros, cela se traduit par exemple par un différentiel considérable entre le deuxième du top 10, la Suisse, et le dixième, la Finlande : 36 351 euros en moyenne pour le premier, contre 19 445 pour le Finnois. En outre, quand la moyenne européenne est estimée à 12 890 euros par an, la moyenne moldave est, elle, estimée à 1 848 euros par an. Pour la deuxième année consécutive, les Allemands précèdent les Français dans ce classement, en se plaçant à la huitième place. Les 42 pays européens étudiés par le Gfk nous offre donc un paysage européen largement éclaté, et ce à plusieurs niveaux. L’Europe méditerranéenne semble ainsi marquer cruellement le pas : le Portugal est 20ème de ce classement, aux côtés de l’Espagne (17e), de Malte (19e), et de l’Italie (15e). 

… Mais aussi en France

Mais l’étude la plus marquante est sans conteste celle publiée le 13 décembre, qui traduit géographiquement les disparités économiques en France métropolitaine. Les Franciliens ont ainsi un pouvoir d’achat en moyenne 20% plus élevé que la moyenne française, avec 23 334 euros/an. Sur une base 100, elle est en fait la seule région, avec la région Rhône-Alpes, deuxième de ce classement, à dépasser la moyenne nationale. La troisième région venant compléter le podium est la région Alsace, avec un indice de 99, quand celui des Franciliens pointe à 181. Les 20 régions sous la moyenne nationale concentrent 1/3 de la population. Certes, la région de la capitale demeure la plus peuplée, avec 1/5e de la population. Mais ce serait mettre facilement de côté le fait que la région produit toujours à elle seule 1/3 du PIB français. La moyenne serait donc déformée ? Sans doute. Quoi qu’il en soit, la France demeure largement l’héritière macrocéphale d’une tradition jacobine. Le temps du « désert » dont se désolait Jean-François Xavier en 1947 n’est donc pas si lointain.

L'étude sur la France: http://www.gfk.com/fr/news-and-events/press-room/press-releases/documents/20131213-gfk-publie-sa-carte-de-france-du-pouvoir-d-achat-2013.pdf

L'étude à propos de l'Europe: http://www.gfk.com/documents/press-releases/2013/20131104_pr_gfk-purchasing-power-europe-2013_fin.pdf  




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook