Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Rachat de Darty : la Fnac remporte la mise, Conforama abandonne





Le 27 Avril 2016, par

La bataille entre la Fnac et Conforama pour racheter Darty est arrivée à son terme avec, comme gagnant, celui qui avait lancé le processus : Alexandre Bompard. La dernière offre de la Fnac, qui valorise Darty 1,16 milliard d'euros, aura été la bonne. Non seulement Conforama a déclaré ne pas vouloir surenchérir, mais la Fnac avait pris de court son concurrent en sécurisant plus de 50 % du capital dans la journée du 26 avril 2016.


Alors que la Fnac avait été perturbée dans son rapprochement avec Darty par l'entrée en jeu de Steinhoff, maison-mère de Conforama, ce sera finalement elle qui remporte la mise. La dernière offre pour racheter Darty portée à 170 pence par action en numéraire aura eu raison du géant sud-africain. Ce dernier a annoncé mercredi 27 avril 2016 ne pas avoir l'intention de surenchérir une dernière fois estimant le prix trop élevé.

Mais même une surenchère de la part de Steinhoff n'aurait pas suffi. La Fnac a racheté 29,73 % du capital de Darty en date du 26 avril 2016 et pouvait toujours compter sur l'engagement irrévocable de deux fonds d'investissement, Knight Vinke et DNCA. Ces deux fonds détiennent 22,11 % du capital de Darty. Rajoutés aux parts déjà détenues par la Fnac, le groupe d'Alexandre Bompard avait sécurisé plus de 50 % du capital du spécialiste de l'électroménager et avait donc réussi son OPA.

Désormais il ne reste plus qu'à la Fnac de déposer l'offre de manière formelle auprès de la Bourse britannique où est cotée Darty et de mener à bien l'opération. Par la suite, Alexandre Bompard devra réaliser les changements et les synergies promises dans le cadre de l'opération, ce qui ne se fera pas sans quelques licenciements et une grosse réorganisation des deux entreprises.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook