Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Routiers : réouverture des négociations





Le 16 Mars 2015, par

Le mouvement initié ce dimanche 15 mars par les chauffeurs routiers ont poussé le patronat à réouvrir les négociations sur les augmentations de salaire de la profession.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
L’intersyndicale composée de la CGT, CFDT, CFTC, FO et CGC a commencé à lever les barrages routiers bloquants devant des entreprises partout sur le territoire. Le dialogue social va reprendre sous la pression d’Alain Vidalies, le secrétaire d’État aux transports, qui a demandé une nouvelle réunion de négociations entre tous les protagonistes.

C’est que « les conditions du dialogue doivent être retrouvées », a plaidé le secrétaire d’État dans un communiqué. La date pourrait être le 26 ou le 27 mars, d’après la CFTC en pointe dans ce mouvement. Les bases de la négociation sont connues : les syndicats voulaient une revalorisation des coefficients de la grille conventionnelle de 5%, le patronat était prêt à pousser jusqu’à 2%.

Les discussions avaient achoppé sur ces chiffres depuis le 9 février. Depuis, les syndicats ont mis un peu d’eau dans leur vin, c’est è dire une revalorisation comprise entre 4 et 4,5%. Pas sûr que les organisations patronales soient très réceptives, mais le syndicat OTRE se dit prêt à retourner à la table des négociations. De plus, la loi Macron va exiger des transporteurs routiers étrangers opérant en France qu’ils payent leurs chauffeurs au moins au smic, ce qui devrait réduire le sentiment d’inégalité et le dumping social.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook