Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

SFR : une nouvelle amende pour non respect des engagements





Le 9 Mars 2017, par

SFR est allé trop vite lors de son acquisition par Numericable, en 2014. Pour la troisième fois en un an, l'opérateur est mis à l'amende par l'Autorité de la concurrence qui estime que l'opérateur n'a pas respecté ses engagements.


Le montant des différentes amendes infligées par le gendarme de la concurrence commence à peser lourd : 135 millions d'euros. L'Autorité a ajouté ce jeudi 9 mars 40 millions au total. Les trois affaires dans lesquelles SFR a été condamnées sont distinctes, celle du jour concernait la partie consacrée aux investissements dans la fibre. Les engagements pris par l'opérateur au carré rouge dans ce dossier n'ont été honorés qu'en partie.

La décision de l'Autorité de la concurrence comprend des injonctions qui forcent SFR à respecter complètement ses promesses. Du côté d'Altice, la maison-mère de l'opérateur, on compte faire appel du jugement. La teneur de la décision serait « totalement à charge » ; on conteste aussi les arguments qui fondent ce jugement ainsi que le montant de la sanction.

SFR est coutumier du fait. En avril 2016, l'entreprise avait dû s'acquitter de 15 millions d'euros pour non respect des engagements dans le dossier concernant la cession des activités d'Outremer Telecom. Puis, en novembre dernier, SFR a été mis à l'amende de 80 millions d'euros pour avoir mis en œuvre la fusion avec Numericable sans attendre l'autorisation de l'Autorité de la concurrence.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sfr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?