Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Salon du Bourget J-5 : l'aéronautique français en pleine santé





Le 10 Juin 2015, par Léa Pfeiffer

Secteur qui survit à la crise, contre vents marrés, l'aéronautique s'exposera au Salon du Bourget dans cinq jours. En 2014, le chiffre d'affaires de la filiale était de 50,7 milliards d'euros.


Airwolfhund / Flickr (cc)
Airwolfhund / Flickr (cc)

Un chiffre d'affaires record en 2014

Véritable moteur en termes d'activité, d'emploi et surtout d'excédent commercial, le secteur aéronautique n'est pas prêt de perdre de sa superbe. En 2014, son chiffre d'affaires était donné en hausse de 2,9 % par rapport à 2013, selon le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), qui réunit 348 entreprises.

A côté du géant européen Airbus, l'immense réseau d'équipementiers et de PME a jouit d'une croissance de 6 % en un an, pour une activité totale de 16,5 milliards d'euros. A l'échelle du pays, la filière représente plus de 2 % du produit intérieur brut.

L'avenir semble tout aussi clair alors que les prises de commandes se sont maintenues au niveau historique de 73 milliards d'euros.

Une industrie qui pèse de plus en plus

 

L'aéronautique dispose d'un effectifs autour de 180 000 salariés en 2015. Depuis quatre ans, le secteur a créé près de 20 000 emplois. Cette année encore, quelque 8 000 recrutements sont prévus. Fer de lance des exportations françaises, le secteur a facturé plus de 52,2 milliards d'euros à l'étranger l'an dernier, soit près de 12,2 % du total établi par les Douanes.
 

La balance commerciale du secteur affichait en 2014 un excédent de 23,6 milliards d'euros et est restée largement positive de janvier à avril (6,6 milliards d'euros). Forte de 255 commandes reçues par Airbus fin mai, pour un total de 6 368 appareils à livrer, sans oublier les ventes à l'export de l'avion de chasse Rafale à l'Égypte, à l'Inde et au Qatar, le tableau semble sans aucune ombre.

 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook