Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sodexo va supprimer plus de mille postes





Le 19 Novembre 2015, par

Malgré des bénéfices annuels supérieurs aux prévisions, Sodexo a annoncé un plan de réduction des effectifs qui va toucher entre 1 200 et 1 500 emplois sur les 18 prochains mois.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le groupe de restauration collective emploie 420 000 personnes dans le monde (Sodexo est présent dans 80 pays). L'entreprise a généré des profits de 700 millions d'euros sur son exercice décalé 2014/2015. Toutefois, il est nécessaire d'après la direction de procéder à un plan d'économies de 200 millions d'euros d'ici à 2018.

Michel Landel, le directeur général du groupe, a justifié ce plan par la nécessité d'ajuster les coûts. En revanche, il n'a pas précisé où ces réductions de postes allaient frapper. « L'année passée a été bonne. Nous sommes confiants dans l'avenir, notre exercice 2015-2016 démarre avec des tendances favorables malgré une conjoncture mondiale extrêmement volatile, avec un environnement économique instable dans certaines régions », a-t-il expliqué à l'AFP.

Le chiffre d'affaires de l'année écoulée est de 19,81 milliards d'euros, soit 10% de plus que lors de l'exercice précédent. Le résultat opérationnel montre une progression de 21,7% en s'établissant à 1,14 milliard d'euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sodexo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »

Vers un protectionnisme raisonné ?

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »
















Rss
Twitter
Facebook