Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Sony toujours dans le rouge





Le 14 Mai 2014, par

Sony n'est plus guère que l'ombre que le constructeur japonais a été. Les réussites, comme la PlayStation 4 ou le studio de cinéma, masquent mal les déficits et les pertes abyssaux.


 
Les résultats du groupe nippon pour 2013 sont dans le rouge avec une perte massive de 920 millions d'euros. Les revenus ont certes augmenté à plus de 7 000 milliards de yens (50 milliards d'euros environ) et connus une croissance de 14% par rapport à 2012, mais il s'agit surtout de l'effet de la dépréciation du yen qui gonfle mécaniquement, et artificiellement, les résultats de l'entreprise.
 
Parmi les produits électroniques qui trouvent encore grâce aux yeux des consommateurs se trouve la PlayStation 4, qui s'est écoulée à 7 millions d'unités depuis son lancement en octobre dernier. Les écrans plats se sont vendus à 13,5 millions d'exemplaires, un chiffre stable par rapport à l'année précédente, mais cette activité représente toujours un gouffre de 190 millions d'euros.
 
Quant au secteur du PC (les fameux VAIO), Sony va la revendre à une holding japonaise cet été. Dans l'intervalle, il faudra néanmoins provisionner de l'argent pour financer les plans sociaux et la restructuration. En tout et pour tout, cette vente va occasionner des pertes de 1,3 milliard d'euros. Les ventes de Blu-ray sont également en nette perte de vitesse, les consommateurs se tournant de plus en plus vers le dématérialisé (le téléchargement sur internet).
 
Il n'en demeure donc pas moins que Sony voit des pertes pour la sixième fois en sept ans, et il n'est pas improbable de penser que ce sera encore le cas en 2014. En revanche, l'entreprise peut s'appuyer sur des activités bancaires (Sony Bank) dont le profit est en hausse de 28% (1,2 milliard d'euros) et d'assurances vie. Bientôt une reconversion totale pour Sony ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook