Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla : augmentation de capital réussie





Le 19 Mars 2017, par

Le constructeur d'automobiles électriques Tesla va lancer ces prochains mois la production de la Model 3, un modèle stratégique pour l'entreprise puisqu'il s'agit d'un véhicule « abordable » (35 000 $ tout de même).


Mais pour parvenir à assurer la production suffisante pour la demande très importante, Tesla a besoin d'argent frais. Dès l'an dernier, Elon Musk le patron du groupe annonçait une augmentation de capital. Celle-ci a finalement eu lieu et c'est un succès. L'entreprise a mis sur le marché des actions ordinaires et des obligations convertibles ; elle a levé 1,2 milliard de dollars, soit 20% de plus que prévu. 

Le constructeur avait l'ambition de récupérer 250 millions de dollars en actions, et 750 millions en titre. En tout, Tesla a cédé 1,3 million d'action, soit 350 millions de dollars ; le reste — soit 850 millions — a été acquis via la cession de titres convertibles de premier rang à échéance 2022. Pour donner le bon exemple, Elon Musk avait acquis des 92 420 actions (25 millions de dollars) lors de la dernière émission.

Avec cet argent frais, Tesla s'offre un matelas de liquidités qui va lui permettre de réduire le risque alors la Model 3 représente un pari. C'est la première fois en effet que le constructeur automobile s'adresse à un marché « de masse », en tout cas bien plus important que pour les précédentes berlines du groupe, les Model S et X.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Marc Villand, Interconstruction: « nos projets sont un dialogue entre l’art et l’architecture »

L'opinion publique, une fantasmagorie nommée désir?

NMW Delormeau : l’excellence au service d’une approche inédite du conseil corporate

Trianon Palace Versailles : une vie de château

Les dirigeants de PME-PMI face au risque terroriste en France

Fabrice Lépine, Wonderbox : "la bonne gestion, pilier de notre solidité"

Fusions acquisitions : les pièges de l’engagement

Louis BERNARD, auteur de "La gestion de crise illustrée", nous livre les enseignements de la crise des missiles de Cuba
















Rss
Twitter
Facebook