Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Tesla se sépare de 400 employés





Le 15 Octobre 2017, par

Tesla, le constructeur américain d’automobiles électriques, a licencié 400 personnes durant la semaine passée. Une décision étonnante alors que la production de ses véhicules tourne toujours au ralenti.


L’entreprise avait indiqué dans un communiqué que l’évaluation annuelle de ses collaborateurs pratiquée par la direction a effectivement occasionné des départs, mais le groupe n’a pas précisé le nombre de personnes touchées. C’est un ancien employé qui a donné cette information. Tesla a aussi attribué des promotions durant, mais là aussi sans chiffres précis.

 

Parmi les 400 personnes, on trouve des cadres : superviseurs et chefs d’équipe ont également été concernés. En ce qui concerne la source, il travaillait sur une chaîne de montage et il a été licencié sans avoir fait l’objet d’une évaluation négative, assure-t-il. Tesla emploie 33 000 personnes environ, aussi bien des ingénieurs très qualifiés que des ouvriers dans ses usines de montage automobile.

 

L’entreprise a reconnu la présence de « goulets d’étranglements » qui l’empêchent de produire autant d’unités qu’elle le voudrait. C4est notamment le cas pour la Model 3, la dernière-née du groupe qui se destine véritablement au grand public avec son prix qui débute à 35 000 $. Au deuxième trimestre, seuls 260 exemplaires ont été produits alors que la demande est extrêmement importante.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook