Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Yahoo rachète le service de messagerie Blink pour mettre la main sur ses talents





Le 14 Mai 2014, par

Encore très peu connu en Europe et en France, le service de messagerie par photos qui s’autodétruisaient Blink commençait doucement à grossir même au-delà des frontières des Etats-Unis. Mais la société a été rachetée par Yahoo ! dans le but de mettre la main sur les talents qui l’ont créée. Le service, lui, devrait disparaître.


cc/flickr/Yahoo Inc
cc/flickr/Yahoo Inc
Marissa Mayer a de nouveau frappé et cette fois-ci c’est un service de messagerie par photo qui a été sa cible. Pour un montant non communiqué, le groupe Yahoo ! qui tente de se reconstruire, a mis la main sur Blink (« clin d’œil » ou « cligner des yeux » en anglais, ndlr), un service semblable au très célèbre « Snapchat ».

Le principe de Blink était simple : il permettait l’envoi de photos par message. Mais c’est images étaient très rapidement supprimées automatiquement. Snapchat, qui fonctionne de manière similaire, a d’ailleurs récemment été sous le coup de critiques, l’application étant utilisée par les jeunes pour s’envoyer des photos coquines. Mais ce sont surtout les applications tierces permettant d’enregistrer ces photos qui sont remises en cause. Snapchat a été « condamné » à être surveillé pendant 20 ans par les autorités américaines pour des questions de vie privée.

Si personne ne sait si Yahoo ! va se lancer dans une aventure similaire, il est clair que ce n’est pas Blink en elle-même que voulait le groupe. En fait, l’application devrait fermer ses portes dans les semaines à venir.

En mettant la main sur Blink, Yahoo ! visait surtout à mettre la main sur l’équipe de sept personnes qui est derrière Meh Labs, la société créatrice de Blink. Parmi elles, ce sont les deux fondateurs de Meh Labs, Kevin Stephens et Michelle Norgan, tous deux anciens de Google, qui intéressent particulièrement Marissa Mayer.

L’équipe de Meh Labs sera en effet intégrée aux équipes de Yahoo ! en charge de développer les services de messagerie du groupe.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook