Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Bientôt une version gratuite pour Netflix ?





Le 25 Juin 2024, par Aurélien Delacroix

Face à un marché saturé, Netflix envisage de lancer des versions gratuites de son service de streaming en Europe et en Asie. Cette stratégie pourrait attirer de nouveaux utilisateurs dans des régions où la concurrence est intense et où la publicité joue un rôle clé.


Expansion internationale : une nouvelle approche de Netflix

Netflix, géant du streaming vidéo, envisage de diversifier ses stratégies pour attirer davantage de spectateurs dans des marchés spécifiques. Selon des sources proches du dossier, l'entreprise envisage de lancer des versions gratuites de son service en Europe et en Asie. Cette démarche s'inscrit dans une volonté de conquérir des marchés où la télévision gratuite et les chaînes financées par la publicité sont largement plébiscitées, comme en Allemagne et au Japon.

En 2021, Netflix a tenté une approche similaire au Kenya, mais l'expérience a été interrompue l'année suivante. La société n'a actuellement aucun projet concret pour les États-Unis, où elle domine déjà une grande part du marché potentiel. Ces discussions internes visent principalement à augmenter la base d'utilisateurs dans des régions où les moyens de paiement ou les abonnements payants ne sont pas accessibles à tous. Un service gratuit permettrait à Netflix de toucher davantage de personnes qui ne peuvent pas se permettre de payer pour le service ou qui n'ont pas de moyen de paiement adéquat.

Compétition accrue avec des géants de la publicité

Alors que Netflix est indiscutablement l'un des leaders du streaming vidéo, son entrée dans le domaine de la publicité reste modeste. L'introduction d'une offre d'abonnement moins chère, incluant des publicités, a marqué un tournant pour l'entreprise, malgré une croissance initiale lente. En collaboration avec Microsoft, Netflix a pu structurer une nouvelle activité publicitaire, visant à attirer un public plus large et plus sensible aux prix.

« Nous progressons bien, mais il reste encore beaucoup à faire en termes de développement », a déclaré Greg Peters, co-directeur général de Netflix, plus tôt cette année. L'entreprise a rencontré plusieurs obstacles. Par exemple, la relation avec Microsoft s'est tendue, et Jeremi Gorman, chef de la publicité chez Netflix, a été remplacée par Amy Reinhard, qui n'avait aucune expérience dans le domaine publicitaire. Malgré cela, Netflix continue de croire en son potentiel de croissance dans ce secteur.

La concurrence avec des acteurs majeurs tels que Amazon et Disney s'intensifie. Ces entreprises ont adopté des stratégies publicitaires différentes, comme l'intégration d'annonces pour tous les utilisateurs ou la proposition d'abonnements sans publicité à des tarifs plus élevés. Amazon, par exemple, a rapidement capté une large audience en appliquant des tarifs publicitaires plus bas, forçant ses concurrents à réagir.

Dans le cadre de ses efforts pour augmenter son inventaire publicitaire, Netflix explore également des événements en direct et des diffusions sportives, où les publicités seraient diffusées même pour les abonnés de versions théoriquement sans publicité. Cela pourrait offrir une nouvelle opportunité pour les annonceurs tout en augmentant les revenus de Netflix.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook