Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Danone mise sur la nutrition médicale





Le 21 Juin 2024, par François Lapierre

Danone, le géant des produits laitiers, a présenté à Amsterdam la seconde phase de son plan stratégique « Renew » pour la période 2025-2028. Objectif : investir dans la santé et la nutrition médicale.


Une nouvelle étape pour Danone

Antoine de Saint-Affrique, directeur général de Danone, a déclaré aux investisseurs : « Le Danone de demain sera différent de celui d'hier. Nous ne voulons pas seulement revenir dans le jeu, mais jouer un rôle majeur dans le futur ». Arrivé en septembre 2021, il a entrepris une transformation radicale de l'entreprise, visant à relancer une croissance en berne sous la direction précédente d'Emmanuel Faber.

L'objectif principal de cette nouvelle étape est de renforcer l'engagement de Danone envers ses consommateurs, tout en élargissant sa cible aux patients médicaux. La mission de Danone, « apporter la santé par l'alimentation », reste au cœur de sa stratégie. Selon Antoine de Saint-Affrique, « l'industrie alimentaire est à un moment de bascule. Le lien avec la santé concerne les produits de tous les jours, un yaourt, une eau minérale, mais aussi des produits de nutrition médicale ». 

Les produits de nutrition médicale, destinés notamment aux personnes âgées et aux malades du cancer, deviennent ainsi un pilier central de la relance de Danone.

Pour renforcer cette stratégie, Danone mise sur la science et ses laboratoires de recherche et développement (R&D). Le dirigeant rappelle ainsi que « cette relation est dans nos gènes. Quand Danone a lancé son premier yaourt en 1919, c'était pour régler un problème de santé ». En mettant en avant ses connaissances sur le microbiote et les protéines, Danone compte intégrer ces avancées dans ses produits vendus en supermarché et en pharmacie.

Nutrition médicale et expansion internationale

Un exemple de cette intégration est le yaourt hyperprotéiné Hipro, destiné aux sportifs, lancé en 2019 avec une recette enrichie pour les Jeux Olympiques. Cette même technologie est utilisée dans les produits de nutrition médicale. La gamme pourrait s'élargir à d'autres produits du quotidien, tels que les yaourts et les boissons, répondant ainsi à une demande croissante pour des produits laitiers protéinés, dont les ventes ont bondi de 400 millions d'euros depuis 2021 pour atteindre près d'un milliard d'euros.

Parallèlement, Danone envisage une expansion géographique. Déjà bien implanté en Chine, le groupe souhaite renforcer sa présence sur le marché américain et s'implanter en Inde. Pour ce faire, Danone compte s'appuyer sur des marques mondiales, telles qu'Hipro, déjà lancé au Japon, au Brésil et en Australie avec une identité visuelle unifiée.

Avec les économies réalisées grâce à la transformation entreprise ces deux dernières années, Danone prévoit de renforcer ses investissements. Jurgen Esser, directeur financier, a promis la poursuite de l'optimisation du portefeuille, tout en redémarrant les acquisitions. La rotation du portefeuille a atteint 9 %, avec la cession de marques comme Michel et Augustin en France et Horizon Organic aux États-Unis.

Fort de neuf trimestres consécutifs de croissance du chiffre d'affaires et d'une amélioration de sa rentabilité, Danone se dit prêt à « ouvrir un nouveau chapitre ». L'entreprise prévoit une augmentation de son chiffre d'affaires de 3 % à 5 % entre 2025 et 2028, ainsi qu'une croissance plus rapide de son résultat opérationnel courant. L'ambition de Danone est également d'atteindre un flux de trésorerie disponible de trois milliards d'euros.



Tags : danone, santé

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook