Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un forfait mobile... pour les enfants !





Le 5 Septembre 2018, par Paul Malo

La nouvelle cible commerciale de Bouygues Telecom ? Les enfants, ou plutôt leurs parents, via son offre « Mon premier forfait ».


Une façon de fidéliser enfants et parents

Ils ont beau être désormais interdits de séjour à l’école, cela n’empêche pas la grande majorité des jeunes, et pas seulement eux d’ailleurs, de ne pas pouvoir se passer de leur doudou numérique. Etre connecté à ses amis, sa tribu, ses réseaux, voire ses parents, ce n’est plus un luxe depuis longtemps, c’est aussi vital que… le Wi-Fi !

Bouygues Telecom ne s’y trompe donc pas, en lançant un forfait tout spécialement dédié aux plus jeunes. Une façon intelligente de tenter de les fidéliser, ainsi que leurs parents, non seulement à un opérateur de téléphonie mobile, mais plus largement à une offre dite « Triple play », associant smartphone, Internet à domicile et box TV. La preuve : « Mon premier forfait », qui propose 2 heures d’appels et 50 Mo d’internet avec contrôle parental, est un forfait bloqué proposé à 5 euros par mois, mais à seulement 1 euro pour les clients Bbox.
 

Contrôle parental et accès distant

Pour contrer l’accusation d’addiction et rassurer les parents, ce forfait offre également un an de contrôle parental gratuit, une prestation facturée par la suite à 3 euros par mois. En quoi cela consiste-t-il ? Un filtrage Internet actif bloquera l’accès à des contenus dits sensibles. Les parents pourront aussi gérer les applications installées, avoir un accès distant au terminal (comme dans certaines offres senior !), mais aussi fixer des créneaux d’utilisation par jour, semaine ou en fonction des périodes de l’année.

« Mon premier forfait » comprend 2 heures d’appel, des SMS et MMS illimités et 50 Mo d’internet à 5 euros par mois et 1 euro durant les 12 premiers mois pour les abonnés Bbox qui passent ensuite, eux aussi, à 5 euros. Il est probable que cette série limitée censée n'être disponible que jusqu'à début octobre soit prolongée...



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook