Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

ATOS renforce son portefeuille grâce à l’acquisition des logiciels de Blue Elephant Systems





Le 11 Juin 2015, par

Ce jeudi, ATOS a annoncé l’acquisition des logiciels de Blue Elephant Systems. La SSII qui compte parmi les leaders mondiaux va ainsi renforcer son volet « surveillance informatique ». De son côté, l’entreprise allemande reprend son souffle.


Crédits: Flickr
Crédits: Flickr
Fondée en 2001 à Stuttgart, Blue Elephant Systems s’est spécialisée dans la surveillance informatique, notamment dans le secteur des télécommunications. Elle a su développer ses propres logiciels sur le marché, à l’instar du programme MIDAS (Management Information, Documentation and Automation System). Au cours du premier trimestre 2015, Blue Elephant Systems a dévoilé la quatrième version de sa solution BOOM (open business operations manager). Les perspectives n’étaient cependant pas au beau fixe pour l’entreprise qui faisait face depuis quelques mois à de sérieuses difficultés financières.

Son rachat par ATOS lui permet ainsi d’intégrer un groupe leader mondial et de développer des nouvelles synergies. L’accord d’acquisition précise que les solutions de Blue Elephant Systems seront intégrées au portfolio d’ATOS. Ces technologies seront transférées au sein de sa filiale BULL afin d’alimenter son expertise dans les secteurs Big Data et sécurité. ATOS compte développer les solutions de Blue Elephant Systems . Par ailleurs, certains salariés de Stuttgart seront transférés dans les départements d’ATOS.

Avec cette nouvelle acquisition, le groupe français a pour objectif de renforcer sa position sur le marché notamment dans la gestion du cycle de vie technologique et d’étendre son positionnement dans les domaines de la numérisation, de l’industrie 4.0, de l’internet des objets et des services à distance. Après être entré dans le top5  mondial des SSII, ATOS poursuit sa stratégie d’expansion pour devenir un acteur complet dans le numérique. Le 1er juin dernier, ATOS avait lancé en partenariat avec Digital Guardian, un nouveau service de lutte contre la fuite d’information basé sur le cloud.
 


Loïc Tremelat
Spécialiste des relations sociales et des NTIC en entreprise En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook