Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Aéroport de Toulouse : le Conseil d’Etat valide la procédure de vente





Le 31 Décembre 2014, par

La plus haute juridiction administrative de France vient de lever le dernier obstacle à la vente des 49,9 % de parts détenues par l’Etat dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Une bonne nouvelle pour les éventuels acheteurs chinois.


@Shutter
@Shutter

Le 30 décembre dernier, le juge des référés du Conseil d’Etat a rejeté la demande de suspension de la vente des parts de l’Etat dans l’aéroport  de Toulouse-Blagnac. Une demande de suspension formulée par plusieurs opposants au projet, et notamment nombre de particuliers, des associations de riverains, mais aussi des élus, qui préfèreraient ne pas voir les Chinois s’emparer de la moitié de cet aéroport.

 

Tous dénoncent en effet un excès de pouvoir de l’Etat, qui a décidé le 4 décembre dernier de vendre ses parts dans la société d’exploitation de l’aéroport, le quatrième de France hors région parisienne, au consortium chinois Symbiose. Une vente de bijoux de familles qui devrait rapporter aux autorités quelques 308 millions d’euros. 

 

Pourtant le Conseil d’Etat a estimé qu’aucun des moyens soulevés par les requérants n’est, en l’état de l’instruction, de nature à créer un doute sérieux sur la légalité de la procédure suivie, sur le respect de la réglementation ni sur une erreur d’appréciation du gouvernement. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook