Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Automobiles : le mauvais mois de juillet





Le 1 Août 2014, par

Si le mois de juin avait été plutôt bon pour les ventes de voitures neuves, elles ont replongé en juillet. Et malheureusement, les constructeurs français en pâtissent.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles) n'a pas de bonnes nouvelles à diffuser en ce début du mois d'août. Les ventes d'immatriculations neuves sont en effet en recul pour le mois de juillet, de 4,3%. Le mois de juin avait été, à cet égard, bien plus intéressant avec une hausse des ventes de 3,2%. En tout et pour tout, 143 777 voitures neuves ont donc trouvé preneurs le mois dernier.
 
Avec une baisse pareille, aucun constructeur ne parvient à tirer son épingle du jeu. PSA Peugeot Citroen accuse une chute de 3,1% de ses ventes, et c'est pire encore pour l'autre marque phare : Renault plonge de 6,3%. Et c'est pire encore pour la filiale low cost de la marque au losange, Dacia; d'habitude, c'est grâce à elle que Renault réussit à sortir la tête de l'eau mais là, elle l'enfonce avec une baisse brutale de 14,7%.
 
Chez les constructeurs étrangers, ça n'est pas non plus rose. Le premier groupe automobile mondial, Toyota, s'effondre littéralement de 18,3%, tandis que chez Volkswagen, la baisse est moins marquée mais elle est là tout de même : -1,6%.
 
Néanmoins, ces mauvais chiffres de juillet doivent être relativisés : l'année 2014 devrait toutefois se montrer positive, avec une croissance attendue de 1,9% par rapport à 2013. Cela restera une année de rebond, une nouvelle bienvenue dans un secteur industriel qui a connu plusieurs années de baisses continues.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook