Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

BlackBerry voudrait lancer un smartphone Android





Le 12 Juin 2015, par

BlackBerry, l’ex numéro 1 des constructeurs de smartphones, est aujourd’hui relégué en deuxième division et s’approche inexorablement de la sortie de piste, avec moins d’1% du marché. Le fabricant des mobiles du même nom pourrait tenter le tout pour le tout afin de sortir de l’ornière.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Et la solution ultime pour le constructeur de Waterloo, dans l’Ontario (Canada) pourrait bien être Android. Ce même système d’exploitation qui, avec iOS des iPhone, a poussé BlackBerry dans le fin fond du classement ! 

D’après Reuters en effet, BlackBerry aurait l’intention de se lancer sur le marché du smartphone Android, concurrençant directement Samsung, HTC, Motorola, LG ou Sony. Le constructeur conserve comme atout une image de sérieux et de sécurité en entreprises, mais le secteur du mobile Android est particulièrement féroce.

En embrassant Android, BlackBerry n’abandonnerait pas pour autant sa propre plateforme, BlackBerry 10. Et l’entreprise a déjà une certaine expérience d’Android, dont les applications sont compatibles BB10. Mais en supportant le système d’exploitation de Google, il prend le risque de brouiller une image déjà passablement parasitée.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : BlackBerry

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"

David Hury : « Raconter l’envers du décor »
















Rss
Twitter
Facebook